1/2 finale : Ile de France contre Nouvelle-Aquitaine

Après une courte mais bonne nuit réparatrice après cette longue journée du mercredi nos jeunes allaient affrontés l’équipe numéro 1 de la compétition à savoir l’IDF qui comptait dans ses rangs les numéros 2,3 et 6 de la compétition.

Nos jeunes, bien plus que motivés et soudés, démarraient la rencontre tambours battants.
Le coach adverse ayant inversé son numéro 1 et 2 dans la composition nous offrait donc d’entrée de jeu un choc des deux leaders et c’est Antoine qui s’imposa 3-0 dans ce premier match crucial et nous permettait donc de prendre confiance avant l’entrée dans l’arène de Nathan face au numéro 2 qui a quasiment 400 points de plus que lui.

Nathan motivé plus que jamais prenait d’entrée de jeu le francilien à la gorge pour remporter la première manche avec un très bon niveau de jeu, il surclassa encore celui-ci lors de la deuxième manche.
A 2/0 Nathan voyait l’autre reprendre l’ascendance sur le jeu et se retrouvait mené 10/8 mais il trouva les ressources nécessaires pour aller chercher cette manche 12/10 et donc remportait ce match qui nous permettait de mener 2/0.

Arthur et Nathan rentraient dans l’aire de jeu pour essayer d’apporter l’unique point manquant pour accéder à la finale.
Motivés plus que jamais ils gagnaient le premier set.
Malgré une domination dans les deux sets suivants où nos jeunes menaient et avaient le jeu à leur compte ils laissaient passer les opportunités et perdaient donc ces deux sets suivants.
Ils se retrouvaient menés 1/2 et s’écroulaient dans la quatrième manche.

La composition favorable et la performance de Nathan nous permettait de voir Antoine jouer sur le numéro 3 adverse pour nous ouvrir les portes de la finale.

Dans un match avec une ambiance chaude, Antoine maîtrisa son adversaire et imposa sa supériorité en se montrant très rigoureux lors des fins de sets.
Cette victoire 3/0 d’Antoine laissait éclater notre joie et nous permettait d’aller jouer une finale pour un titre de champion de France.

Finale : Pays de Loire contre Nouvelle-Aquitaine

Après avoir savouré la victoire en 1/2F il fallait continuer à bien cadrer nos jeunes afin de leur montrer que le job n’était pas encore fini et qu’il y avait la dernière marche désormais à franchir.

Un petit moment à l’extérieur de la salle a permis aux jeunes de se ressourcer et de sortir la tête de cette salle transformée en chaudron pour les places de classement.

Après un petit repas un peu plus tôt que midi et une interview avec Butterfly qui a détendu aussi un peu les jeunes nous avons procédé à un bon briefing et un bon échange en équipe afin de préparer au mieux cette finale qui venait de s’ouvrir à nous.
Le mot d’ordre était simple « on fait du sport pour vivre des aventures comme celle-là donc profitons et saisissons ce qui se présente à nous...et une finale ça ne se joue pas mais ça se gagne !!!! »

Les PDL avait fait leur composition classique donc pas de surprise.

Nous nous retrouvons avec les A dans la composition d’équipe donc Antoine démarrait tambour battant sur le numéro 2 adverse.

Antoine avec sérieux et autorité s’imposa 3/0 dans ce match face à un jeune gaucher qu'Antoine réussira bien à bloquer et contrer dans la stratégie.

Nous étions donc comme sur l’IDF en 1/2F menant 1/0 et Nathan allait affronter le numéro 1 adverse.

Nathan sans forcément faire un match d’une qualité exceptionnelle réussit à être beaucoup plus rigoureux et efficace que son adversaire et réussit une fois de plus un exploit nous permettant de mener 2/0 nous trouvant donc à un match du titre.

Arthur et Nathan pourtant déterminés ne réussissent jamais à prendre le dessus sur leurs adversaires dans ce double malgré deux sets où ils faisaient la course en tête.

A 2/1 pour nous c’était à Antoine comme le matin d’endosser son rôle de leader afin d’apporter le point salvateur face au numéro 3 adverse.

Dans une ambiance bouillante Antoine menait rapidement 1/0 puis 2/0 avec plus de difficultés face à un joueur n’ayant rien à craindre et tentant tout avec brio.
La perte de la troisième manche boostait à fond le banc adverse mais Antoine ne flanchait pas et s’imposait avec classe dans cette quatrième manche pour nous permettre de devenir Champion de France, tout le banc l’équipe et la délégation pouvait laisser exploser leur joie !!!!!

Fabien Roux